Vous êtes ici : Accueil / A - D

Acérola

Très riche en vitamine C, l’acérola est utile dans certains états de fatigue et ses vertus tonifiantes et stimulantes sont liées à la capacité de neutraliser les radicaux libres.

Acide alpha-linolénique

L’acide alpha-linolénique (AAL), un acide gras essentiel de la famille des oméga-3 que les graines et l’huile de lin renferment en très grande quantité.

Acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est présent naturellement dans notre organisme. Il sert à maintenir un bon niveau d’hydratation de notre peau en captant l’eau et en la maintenant dans les couches profondes.  Cette molécule  agit en quelques sortes comme une éponge. L’effet volumateur de l’acide hyaluronique redonne à la peau son aspect initial, la ride est résorbée et l’aspect visiblement plus jeune.

ADN équilibre

Permet de stimuler les défenses naturelles et d’augmenter ainsi la résistance de l’organisme face aux diverses infections. De plus, l' ADN EQUILIBRE possède une action antioxydante ce qui permet de lutter contre les effets du vieillissement et apporter l’équilibre dont le corps a besoin.

ADN Marin

L’ADN marin possède des propriétés antioxydantes ce qui permet à l’organisme de lutter contre les effets des radicaux libres. On lui connaît, par ailleurs, des actions immuno-stimulantes, sur la cicatrisation et une activité radio-protectrice. L'ADN MARIN est un Régénérant cellulaire, un Tonifiant et un Stimulant des défenses immunitaires.

Ail

Utilisé depuis l’Antiquité, l’ail est également une source de principes actifs dont les actions peuvent être bénéfiques pour la circulation sanguine. De nombreuses études montrent que l’ail peut jouer un rôle dans la protection du système cardiovasculaire, des infections, de l’inflammation et peut avoir des effets bénéfiques sur la circulation sanguine. En effet, l’ESCOP reconnaît l’usage de l’ail dans le rétablissement d’une bonne circulation sanguine en cas d'insuffisance circulatoire périphérique.

Alkylglycérols

Les alkylglycérols sont des éthers lipides découverts pour la 1ère fois par 2 chercheurs japonais en 1922. Une partie des alkylglycérols sont des composés saturés et monoénoiques avec une longueur des chaînes qui s'étend de 10 à 20 carbones. La structure principale de ces classes des Éthers lipides est le 1-O-alkylglycerol

Amla

Originaire d’Inde, l’Amla est un fruit comestible . Action tonifiante, antioxydante,
Action sur le choléstérol, Action sur le système immunitaire, Action bénéfique sur le foie et l'estomac. Action Protéctrice des métaux lourds, action sur les fonctions respiratoires.

Ananas

Du fait de sa grande richesse en enzymes protéolytiques (bromélaïnes), l’ananas est reconnu pour son action spécifique sur la digestion et sa grande digestibilité.

En effet, l’ananas est reconnu pour son action comme digestif, diurétique, vermifuge. Actuellement, il est surtout utilisé dans les surcharges pondérales comme anticellulitique et stimulant digestif. En effet, les bromélaïnes digèrent jusqu’à 1000 fois son poids de protéines. Elles possèdent des propriétés anti-inflammatoires.

Artichaut (la feuille)

La feuille d'artichaut est utilisée pour traiter la dyspepsie et agir au niveau du système hépato-biliaire. Le constituant majeur de la feuille d’artichaut est la cynarine qui est amphocholérétique, c'est-à-dire stimulant à la fois la formation et l'élimination de la bile. La feuille d'artichaut est ainsi utilisée pour soigner les troubles du foie et de la vésicule biliaire.

En effet, une étude menée sur 454 sujets souffrant de dyspepsie et une étude en double aveugle portant sur 244 patients ont confirmé l’effet bénéfique d’un extrait d’artichaut contre la dyspepsie.

Artichaut

L’artichaut est un remède contre les affections du foie grâce à son pouvoir régénérateur de la cellule hépatique.

La présence de cynarine, substance amère présente dans les feuilles, racines et tiges, exerce une action cholérétique et cholagogue et permet de réduire les calculs biliaires. On prête aussi la cynarine, l’aptitude à la régularisation du système digestif et des dysfonctionnements du rein.

Avoine

L’avoine est excellent pour le système nerveux car il apaise et favorise un bon sommeil. Néanmoins, l'ensemble des études semble indiquer que l’avoine agit sur la tension artérielle. Les résultats de deux études cliniques publiées en avril 2002 et menées respectivement auprès de 88 sujets et 18 sujets ont observé que la consommation d'avoine pouvait constituer un adjuvant intéressant en cas de troubles du sommeil liés à une tension élevée. D’autres chercheurs pensent que la consommation d’avoine pourrait contribuer au bon fonctionnement des artères.

Bacopa Monnieri

Le Bacopa fait partie des plantes indiennes de la pharmacopée ayurvédique (médecine traditionnelle de l’Inde) depuis près de 3 000 ans. Les anciens écrits ayurvédiques la recommandaient pour traiter divers états affectant l'intellect ou le système nerveux central : anxiété, troubles de la cognition ou de l’attention, dépression, etc…
Dans l’Inde actuelle, le Bacopa monnieri est reconnu par les autorités médicales comme un traitement pour certaines troubles mentaux et intellectuels.

L’extrait utilisé dans PHARZEN® est un extrait hydro-alcoolique titré à 20% de Bacoside.

Ballote

La ballote possède une action apaisante et favorise l’endormissement. Purement d’origine naturelle, la ballote ne rend pas dépendant, et peut également être pris pendant un long laps de temps.

Bardane

Des chercheurs ont étudié les activités anti-inflammatoires de la bardane ainsi que sa capacité à neutraliser les radicaux libres (Lin et al, 2002). Ainsi, ils ont mis en évidence, par des études in vitro, les effets hépatoprotecteurs de la bardane sur des cellules.

Bêta carotène

A l’époque de la Grèce Antique, pour soigner les troubles de la vision, on recommandait au patient de manger du foie, principale source de vitamine A.

Le β-carotène, qui fait partie de la famille des caroténoïdes, permet à l'organisme humain de produire de la vitamine A et de jouer un rôle important dans le fonctionnement physiologique de la vision.

Bouillon blanc

La présence de mucilages adoucissants et d'harpagosides anti-inflammatoires permettent aux fleurs de bouillon blanc d'être utilisées dans les inflammations de la gorge et les trachéites. On retrouve aussi d'autres substances actives, dont l'aucuboside, qui sont antimicrobiennes et analgésiques et complètent l'action adoucissante des mucilages dans le traitement des inflammations des voies respiratoires.

Brocoli

Le brocoli est reconnu pour avoir une action de purification sur le foie en agissant sur l’élimination des toxines. Il est très riche également en cellulose qui a pour effet de stimuler le transit intestinal.

Bruyère commune

Riche en flavonoïdes et anthocyanes, contenant également des acides phénols, la bruyère est un excellent “antiseptique” urinaire. Elle calme les troubles urinaires et les inflammations de la paroi de la vessie.

La bruyère est également diurétique, ces deux propriétés en font un traitement de choix contre les gênes urinaires.

Traditionnellement, on l’utilise également pour faciliter l'élimination des déchets de l'organisme au niveau renal tels que l'urée, l'acide urique, l'acide oxalique.

Calcium marin

Dans certaines études, on a démontré l'existence d'un lien, entre l'hypertension artérielle et un mauvais métabolisme du calcium. En effet, la prise de suppléments de calcium entraînerait une faible réduction de la tension artérielle. Par ailleurs, le calcium pourrait aider à prévenir les troubles de la tension artérielle survenant parfois en fin de grossesse.

Canneberge

Les baies de canneberge contiennent des flavonoïdes, des anthocyanes et des proanthocyanidines (P.A.C.). Elles préviennent les gênes urinaires en empêchant la fixation de bactéries (principalement Escherichia coli) sur les cellules de la vessie.

La canneberge est utilisée depuis des décennies comme remède naturel contre les troubles urinaires. De nombreuses études cliniques ont démontré depuis que 36 mg de P.A.C. (abondamment présent dans la canneberge) diminuait de façon notable les risques de gênes urinaires à répétition chez la femme. La canneberge se positionne aujourd'hui comme un des alliés les plus fiables du confort urinaire.

Câpre

ALAIGOCEAN® tolérance est un extrait hydro-alcoolique de câpre (Capparis spinosa) ou câprier commun riche en flavonoïdes (dérivés de kaempférol, de quercétine) et d’acides hydroxycinnamiques (acide caféique, acide férulique, acide p-cumarique et acide cinnamique). Plusieurs études ont montré son efficacité dans la prise en charge des réactions allergiques.

Cèdre de Virginie

Nom : Juniperus virginiana L
Principes actifs : sesquiterpènes, sesquiterpénols…
Origine de la plante : Bois
Propriétés : Décongestionnant veineux, Phlébotonique, Antiseptique, Expectorant.
Recommandations : Jambes lourdes, œdème des membres inférieurs, Tension artérielle, Varices, Congestion du petit bassin.

Chardon Marie

Nom scientifique : Silybum marianum
Famille : Astéracées
Partie(s) utilisée(s) : plante entière
Utilisation traditionnelle :
Le Chardon Marie est traditionnellement utilisé en cas de troubles biliaires grâce à ses propriétés de draineur hépatique.

Propriétés biologiques:
Le fruit du chardon-Marie contient essentiellement des flavonoïdes nommés silymarine qui sont à l'origine de son action hépatoprotectrice. En effet, le Chardon Marie est connu pour sa triple action sur le foie :
  1. Protection : le Chardon Marie protège les cellules hépatiques contre l’intrusion de substances nocives. Il empêche l’absorption de toxines par les hépatocytes.
  2. Régénération : le Chardon Marie favorise la régénération naturelle des cellules hépatiques détériorées, il neutralise l’effet nocif des toxines du foie et stimule la formation de cellules neuves et saines.
  3. Soutien des fonctions digestives : le Chardon Marie active la sécrétion biliaire et stimule la digestion.

Chondroïtine

La chondroïtine assure la rétention d’eau du cartilage et la souplesse des articulations. Une étude menée sur 85 personnes atteintes d’une arthrose au genou a montré une amélioration chez 69% des personnes recevant de la chondroïtine.

chlorella

La chlorella (Chlorella pyrenoidosa, Chlorella vulgaris) est une algue microscopique. Grâce à la photosynthèse, elle se reproduit très rapidement : une fois par jour, chaque cellule se divise en quatre. Les gélules de chlorella que vous avalerez sont donc fabriquées à partir de milliards de cellules de chlorella.

Chlorelline

Elle agit comme probiotique, favorisant le développement des lactobacillus de l'intestin et donc d'une flore intestinale saine. De plus la Chlorelline agit comme "un protecteur naturel" contre les "bactéries" pathogènes sans altérer la flore intestinale.

La Chlorella améliore également les défenses immunitaires, grâce à son action sur les lymphocytes T.
Enfin, elle contribue à améliorer le sommeil grâce à son apport en vitamines B et phosphore.

Chrysanthellum

Les usages traditionnels médicinaux de Chrysanthellum americanum concernent les troubles gastro-intestinaux et les migraines.

Son emploi est également recommandé pour soigner les membres inférieurs, les varices et les hémorroïdes.

Scientifiquement, cette plante a été reconnue comme ayant une action cholagogue, cholérétique et hépatoprotectrice.

Citrouille

Nom(s) commun(s) : Citrouille.
Nom botanique : Cucurbita pepo, famille des cucurbitacées.
Nom(s) anglais : Pumpkin seeds.
Partie(s) utilisée(s) : Les graines.
Habitat et origine : Originaire d'Amérique du Nord, la citrouille pousse désormais partout dans le monde.

En Allemagne, les graines de citrouille sont l'un des ingrédients de certains médicaments utilisés pour traiter des troubles urologiques. Des préparations à base de graines de citrouille y sont aussi employées pour traiter l'énurésie et la vessie irritable.

Coenzyme Q10

Le Coenzyme Q10 est présent dans de nombreux tissus végétaux et animaux de notre alimentation courante. Sous sa forme réduite, le CoQ10 réduit les mécanismes d’oxydation. Il prévient aussi la formation des radicaux alkyls (L•), lipides sous forme de radicaux, et des radicaux peroxyls (LOO•), lipides peroxydés, évitant ainsi la formation de lipoperoxydes. Le CoQH2 épargne l’oxydation de la vitamine E et régénère l’α-tocophérol, la forme réduite de la vitamine E à partir de sa forme oxydée. Il réduit la formation des produits terminaux de la lipoperoxydation, les diènes conjugués, le malone dialdéhyde  (MDA) et le 4-hydroxy-nonénal (4-HNE). Le CoQ10 est le plus efficace de tous les antioxydants pour protéger l’organisme des radicaux libres. Le CoQ10 en supplémentation s’avère donc la meilleure substance pour augmenter la résistance des LDL et des membranes cellulaires à l’attaque oxydative, épargner l’oxydation de la vitamine E et protéger ainsi de l’athérosclérose. Mais, l’intérêt du CoQ10 est double : en plus de son rôle antioxydant, la CoQ10 a un effet antiagrégant plaquettaire. Une supplémentation par 60 mg de CoQ10 améliore la fluidité sanguine en inhibant l’agrégation des plaquettes induite par l’ADP.

Collagène (Le)

Pour une majorité de la population, le collagène est associé uniquement aux soins de peau. Or le collagène est indispensable pour l'organisme entier...

Le collagène est présent dans la peau. Il s’agit de protéines organisées en fibres, responsables de la cohésion des tissus et de leur résistance. Mais le collagène constitue également une partie importante des os, du cartilage, des ligaments et des tendons.

Sa dégradation explique la naissance des rides et des troubles articulaires.

Collagène marin

En association avec la chondroïtine sulfate et la glucosamine, les effets  du collagène sont bénéfiques dans la diminution de la sensation de douleur chez certains patients.

Le collagène contenu dans ARTROCEAN® est un collagène hydrolysé dont les effets sont plus importants que le collagène non hydrolysé chez les patients souffrant d'arthrose. Par ailleurs, le collagène possède un effet analgésique car il agit sur l'inhibition de la transmission de la douleur. Il permettrait également de réduire la libération des facteurs d'irritation et des médiateurs de l'inflammation dans les articulations.

Cuivre

Le Cuivre chélaté participe à la défense immunitaire du corps en stimulant la production d’antioxydants.

Mais surtout, l’association Manganèse/Cuivre est connue pour son action synergique spécifique sur la diathèse articulaire.

Cyprès

Nom : Cupressus sempervirens
Principes actifs : monoterpènes, α- pinène, delta 3 carène…
Origine de la plante : branches
Propriétés : Circulation, varices.
Recommandations : Peau et circulation sanguine des jambes.

Desmodium

Nom scientifique : Desmodium adscendens
Famille : Fabaceae
Partie(s) utilisée(s) : Tige et feuilles
Origine : Afrique
Utilisation traditionnelle :
Utilisée depuis fort longtemps en Afrique noire, elle est connue comme plante ancestrale de la « jaunisse ». Elle est également employée comme fourrage pour les chèvres.

Propriétés biologiques :
Le Desmodium est riche en alcaloïdes de type indolique, ce qui lui confère ses propriétés bénéfiques sur le foie. Il est également riche en acides aminés libres : proline et diacides aminés, ainsi qu’en acides gras.

En Afrique, le desmodium est connu depuis toujours pour ses vertus sur l’ictère. Il n’a aucune toxicité chez l’animal mais peut entraîner chez l’homme très rarement des diarrhées ou des nausées à trop forte dose, probablement dues au drainage des toxines hépatiques. Une diminution de la posologie suffit pour stopper les réactions digestives. Au Ghana, les médecins le préconisent comme antiasthmatique.

Le desmodium normalise les taux de transaminases élevées. Il régénère et protège la cellule hépatique. C’est donc une plante indispensable dans la prévention des effets hépatotoxiques. Si le desmodium régénère le foie, il stimule également les défenses immunitaires.

DHA

Le DHA (acide docosahexaénoique) est un acide gras de la famille des Oméga 3. On le trouve surtout dans les poissons gras, comme le saumon, le thon, le hareng, la sardine, le maquereau…
En plus de ses effets bénéfiques sur la prévention des risques de maladies cardiovasculaires, le DHA joue un rôle très important sur la vision, le système nerveux, le cerveau…à tous les âges de la vie !